pret maison
Posted By alphadeux
Evolution du taux de crédit hypothécaire en Belgique

A cette question, personne ne peut prédire avec précision si les taux d’intérêt de crédit hypothécaire en Belgique vont monter ou baisser. Quelques données sont quand même à la disposition de l’emprunteur. Ainsi, les taux d’intérêt à long terme (à titre d’exemple, sur 20 ans) sont plus élevés que les taux à court terme (par exemple, sur 1 an). Il peut en être déduit que la plupart des épargnants et des investisseurs s’attendent à une légère augmentation du taux hypothécaire actuel, dans les années à venir. La seule certitude serait que les taux d’intérêt sont actuellement très bas.

Bien analyser avant de succomber à l’achat d’un nouveau bien immobilier

Cependant, il n’est pas conseillé de se précipiter dans sa recherche d’une habitation sous peine d’avoir peur de devoir, plus tard, contracter un emprunt beaucoup plus onéreux. Il est très essentiel de bien préparer ses plans d’achat, de construction ou de rénovation d’une habitation. Aussi, les meilleurs taux de crédit immobilier en Belgique sont souvent associés avec des prix élevés pour les terrains, les habitations et les travaux. Et même si le taux d’intérêt d’un crédit hypothécaire serait plus élevé l’année prochaine, selon la simulation de crédit hypothécaire, il n’est pas rare que dans l’intervalle, les prix des habitations aient stagné ou même diminué.

Choisir un taux fixe ou un taux variable

C’est le taux d’intérêt qui détermine, avec le montant emprunté, la somme que l’emprunteur doit rembourser chaque mois pendant les 20 prochaines années. La hauteur d’un taux hypothécaire sera fixée par le choix d’un taux fixe ou d’un taux variable. Comme son nom l’indique, un taux d’intérêt fixe est le même pendant toute la durée de l’emprunt. Si l’emprunteur choisit ce type de taux, il saura de manière précise, le montant de sa mensualité. Un taux fixe est un choix judicieux et raisonnable quand les taux sont bas. Il garantit une sécurité importante car l’emprunteur connaît à l’avance le montant de ses mensualités, tout au long du crédit. Mais, rien n’empêche l’emprunteur d’opter pour un prêt à taux d’intérêt variable. Ainsi, il paiera moins pendant les premières années du crédit que dans le cas d’un taux d’intérêt fixe, si les mensualités ne sont guère à l’abri du changement à l’avenir. Elles peuvent autant augmenter comme diminuer, selon les fluctuations du taux d’intérêt. Avant de faire son choix, il faut calculer l’économie à court terme si l’emprunteur choisit un taux d’intérêt variable et la somme supplémentaire qu’il devra payer plus ultérieurement, si le taux d’intérêt augmente dans le cadre d’un taux variable. Dans tous les cas, il peut toujours demander auprès de son banquier sur les plafonds pratiqués en matière de taux.

Voir également : Où acheter votre premier bien immobilier en 2018?